Organiser son voyage au Kirghizstan

Vous souhaitez partir au Kirghizstan? Y faire du trekking? A pied ou à cheval ? Voici un petit topo remplis d’infos pratiques pour mieux organiser votre voyage dans ce petit pays d’Asie Centrale 😉

Suite à un périple de 5 semaines en solo au Kirghizstan (été 2016), je vous livre les infos que j’ai récoltées : Hébergements, Déplacements, Climat, Budget … Tout ce qui faut savoir avant de partir en Kirghizie !


Comment s’y rendre

Le plus simple et le plus rapide, c’est de prendre l’avion (Info pertinente du Jour Bonjour).

Ce pays étant sur la route mythique de la soie, vous pouvez y arriver à pied ou en vélo mais vous ne trouverez ici aucune information sur le sujet.

Vous pouvez trouver un billet d’avion au départ de Paris à partir de 330 euros.

stats-prix-bishkek
Source Algofly.com

Si comme moi vous connaissez vos dates de vacances à l’avance vous pouvez même trouver moins cher! En réservant 6 mois à l’avance j’ai payé mon billet 240 euros (Gnak Gnak Gnak) !


Visa 

Les français n’ont pas besoin de visa pour s’y rendre pour un séjour d’une durée inférieure à 60 jours. C’est pas top ça?


Santé

Pas d’obligation à faire un quelconque vaccin avant de partir. Mais si vous souhaitez voir ceux conseillés allez faire un tour sur le site France Diplomatie.


Climat 

La meilleure période s’étale de Juin à Septembre. Car c’est surtout la période idéale pour le trekking.

Il fait parfois très chaud dans les grandes villes et très vite froid en montagne le soir.

Il est toutefois fréquent de rencontrer la pluie (même si ça dure pas). J’ai parfois vu les quatre saisons défiler en l’espace de dix minutes donc il faut donc prévoir dans son sac des vêtements adaptés pour tout ça !

Kirghizstan Song Kul
Oui oui, c’est bien de la grêle !

Budget

Pour ces cinq semaines, j’ai dépensé un peu moins de 500 euros sur place. J’ai dormi dans ma tente et je me suis déplacée en stop ou avec les transports locaux.


Hébergement 

Les hébergements ne sont pas nombreux mais vous trouverez sans difficulté de quoi vous loger chez l’habitant et ce, même dans un tout petit village isolé.

Dortoirs, chambres simple, doubles, yourtes, tout est possible et la gamme de prix est variable : de 4 euros à 20 euros pour une chambre et 12 à 15 euros pour une nuit en yourte.

Pour ma part j’ai dormi en pleine nature ou j’ai installé ma tente dans le jardin des guesthouses. Pour planter sa tente dans un jardin comptez 3 euros maximum par nuit.

Kirghizstan Kul Ukok


Se loger à Bishkek 

  • Nomads Home

C’est l’adresse la moins chère pour planter sa tente dans la capitale.

Le jardin n’est pas immense mais c’est 250 Soms la nuit (3 euros) avec à disposition douche chaude, toilettes, frigo, kitchenette pour faire sa popote et un bel espace commun pour se reposer ou rencontrer bon nombre de sacrés routards. Cette guest house dispose aussi de chambres doubles et de lits en dortoirs.

Voici le lien de cette adresse. La proprio répond aux mails et peut aussi venir vous chercher à l’aéroport : 600 Som, et pas d’arnaque c’est le prix fixe de l’aéroport jusqu’au centre ville.

  • Tunduk Hotel

Une adresse que je vous recommande aussi car j’en ai beaucoup entendu parlé et en bien. Possible aussi d’y planter sa tente. Voici le lien.


Se loger à Koshkor

  • Jailoo Guest house

Adresse que je recommande fortement car Assipa, la proprio, parle couramment anglais et elle est surtout adorable !

Jailoo est aussi une agence donc elle pourra vous conseiller ou vous organiser tout un tas d’excursions dans la région notamment pour se rendre au lac Song Kul ou au magnifique petit lac Kul Ukok. Son agence est la moins chère de Koshkor et c’est de loin la plus agréable !!

Jailoo Kirghizstan
Assipa, une ptit bout de femme qui déchire !

Se loger ailleurs

Débrouillez-vous, je vais quand même pas vous dire tout.


Nourriture

Ici on mange gras, très gras ! Du mouton et du bœuf mais les locaux savent aussi s’adapter au végétarien et vous demanderont souvent si vous voulez un plat à base de viande ou pas.

Les menus sont bien sur tous en cyrillique 😉 Et lorsque les locaux ne parlent pas anglais (assez souvent voir tout le temps dans les p’tits bleds) vous pouvez faire comme moi : jouez à plouf plouf et goûtez au hasard tous les plats !

Comptez 1 à 3 euros par repas maximum.

Kirghizstan lagman
Un repas sur le pouce que vous trouverez partout : le lagman

Transports 

  •  Se déplacer dans la capitale

Pour la première fois de ma vie j’ai voyagé avec un smartphoune …

Et c’est avec regret que je vais dire que ça m’a bien aidé ! Parce que j’ai découvert une application trop de la balle qui m’a bien servi à me déplacer dans la capitale. Voici le lien 🙂

En effet, les bus locaux sont nombreux, très nombreux et les numéros y’en a tellement qu’on peut vite se perdre ! Le 365, le 259, le 147, le 597, bref que des numéros à trois chiffres avec un numéro de bus pour aller dans un sens et parfois un numéro différent pour faire le sens inverse ! Bref c’est lou gros bourdel !!

Alors en téléchargeant cette appli, elle vous localisera, vous rentrez l’endroit où vous voulez aller et ça vous donne tous les numéros de bus qui s’y rendent depuis votre emplacement ! Génial ! Moi ça m’a bien évité de pinailler 🙂

  • Se déplacer dans le pays 

C’est facile !! Vous pouvez emprunter les machroutkas, les mini bus locaux qui desservent une grande partie du pays. C’est le moins cher pour se déplacer. Le prix dépend de la longueur du trajet et sont les mêmes pour tous. Pas de supplément parce que vous êtes un touriste et c’est appréciable !

Les taxis partagés ne sont guère moins cher et parfois pas d’autres choix que de les emprunter quand il n’y a pas de machrtoukas (pour aller à Osh par exemple).

  • Faire du Stop au Kirghizstan 

Le stop marche très très bien !!! Et à vrai dire toutes les voitures sont susceptibles d’être des taxis.

En effet, en sortant des grands axes il est parfois difficile de trouver des transports locaux. Mais si vous vous mettez au bord de la route (et que vous vous armez de patience) de nombreux véhicules s’arrêteront pour vous demander votre chemin et vous prendront souvent gratuitement (Sinon demandez « Becker » = Gratuit en Kirghize).


Voyager en tant que femme 

Chères gonzesses, vous pouvez y aller les yeux fermés ! Je ne me suis JAMAIS senti en insécurité en vagabondant dans ce pays !

Les locaux sont charmants, bienveillants et seront surtout très curieux sur le fait que vous voyagez sans ami … 😉

ANECDOTE : La SEULE fois où j’ai « légèrement » flippé 

Faire du stop m’a souvent conduit à vivre des situations assez cocasses … Entre ceux qui te prennent alors qu’ils sont déjà 47 à l’intérieur d’une vieille Lada, les trajets serrées entre deux mamas qui donnent le sein à leur bambin, et ceux qui s’arrêtent toutes les demi-heures pour te faire boire un bol de Kumiss …(Boisson nationale à base de lait de jument fermenté plus que pas bon) … C’est assez folklorique !

Mais les gens essaient de te parler en russe et même si tu comprends rien ils ont le mérite d’insister et on rigole bien …
Sauf quand ils te parlent et qu’ils te font en même temps LE SIGNE DE TE TRANCHER LA GORGE !!??!! Véridique !

La première fois, j’étais dans un camion avec un type qui me parlait souvent en me faisant ce signe … Alors oui, j’ai balisé un moment car je me demandais WHAT’S THE FUCK?? Heuuuuu … Il veut vraiment me décapiter ou bien??? Sauf qu’il me faisait ça avec un grand sourire et qu’il m’a déposé à bon port sans me faire de mal bien sûr …
Perplexe que j’étais quand même !

Kirghizstan stop
Oui j’ai une tête de cul sur la photo mais là n’est pas le propos

Puis un jour j’étais dans un ptit bled, un type est venu me voir et pareil… Il me parlait en me faisant le signe de me trancher la gorge !!? Bordel, ça faisait au moins 10 fois qu’on me faisait ça et j’avais toujours pas compris le sens !
J’avais quand même compris que c’était pas vraiment méchant vu qu’il ne m’était rien arrivé jusque là 😉
Puis ce type m’a pris par le bras (moment de panique fugace), m’a amené 5 mètres plus loin devant un resto local et m’a refait le même geste de tranchage de gorge en se tapant le ventre ensuite …

Bref j’ai à ce moment là j’ai compris que ça voulait juste dire « être plein après avoir bien mangé ».
Tous ces gens voulaient simplement me conseiller des endroits où manger pour pas que je crève la dalle 🙂
Je leur ai expliqué que dans mon pays si quelque’un te fait ce signe, c’est simplement qu’il t’aime pas et qu’il veut te buter 🙂 Ça les a bien fait marrer 🙂


Organiser un trek à pied ou à cheval

Incontournable dans ce pays : le trek à cheval ! Ce que je vous conseille c’est de tout organiser sur place car le pays a développé un réseau d’agences locales appelé les CBT (Community Based Tourism). Vous trouverez leurs bureaux dans beaucoup de villes ou villages et vous pourrez par leur biais organiser un trek sur mesure.

Si vous souhaitez organiser votre voyage depuis la France je vous conseille l’Agence Franco-Kirghize d’Ecotourisme (AFKE) où Philippe qui connait le pays depuis plus de 20 ans saura organiser votre voyage sur mesure en fonction de votre budget et de vos envies. Dites lui que vous venez de la part de Linda 🙂


En espérant vous avoir aidé si vous souhaitez vous rendre dans ce petit pays 🙂


Si vous souhaitez savoir ce qu’il y a à voir au Kirghizstan n’hésitez pas à consulter l’article sur mes coups de coeur du coin.


13 commentaires sur « Organiser son voyage au Kirghizstan »

  1. Ahaha super drôle cette anecdote sur le signe de se trancher la gorge !! J’imagine que ça devait faire bien flipper au début quand même ! C’est super de savoir que le stop marche nickel dans ce pays et qu’on y risque rien ! On se voit bien faire la route de la soie en stop avec mon copain donc ça nous rassure…
    Les billets d’avion sont pas chers du tout aussi, c’est assez fou je trouve !!
    Et l’idée de camper dans une guesthouse, je n’y avais jamais pensé !

    J'aime

    1. Et oui cette histoire de tranchage de gorge m’a laissé quelques jours légèrement pas tranquille avant que je comprenne le truc 🙂 Faire la route de la soie en stop c’est au poil comme projet ! J’ai croisé bon nombre de voyageurs dans ce pays qui la faisait d’ailleurs 😉 Ça donne envie ! Et oui quand j’ai vu que c’était possible et moins cher de dormir dans ma tente dans les guest house bah j’ai demandé dès que cétait possible ! Du coup sur 5 semaines de vagabondage j’ai du passer seulement 5 ou 6 nuits dans une vraie chambre 😉

      J'aime

  2. Merci pour ce super article !

    Petite question pratique : de début septembre jusqu’à mi septembre est-il encore possible de visiter ce pays dans des conditions favorables ? Je ne trouve des info nulle part…

    Merci bcp !

    J'aime

  3. Bonjour, je prépare mon voyage (mais pas trop non plus) au Kirghizistan et je pars mi-mai jusqu’à début juin. J’ai lu ton autre article sur les coups de coeur que tu as eu. Lorsque tu étais en altitude par exemple lors de ton trek à Karakol, est-ce que tu étais habillée chaudement la journée ou la nuit ? En fait, je compte prendre le minimum d’affaires et par exemple, je ne veux pas m’encombrer d’un manteau de ski si ce n’est pas la peine !
    En tout cas, bravo pour tes articles, ils m’ont beaucoup aidé à dégager une feuille de route globale pour mon propre voyage !

    J'aime

    1. Salut Laura, j’avais pris une veste de montagne assez chaude oui parce qu’effectivement ça caille un peu la nuit (trek karakol surtout). La journée il faisait plutôt chaud même en altitude. Tu dois quand même prévoir des vêtements adaptés si tu veux pas en pâtir sur place 🙂 Ravie d’avoir pu t’aider à affiner ton parcours alors et hésites pas à revenir par là si tu as d’autres questions 🙂

      J'aime

  4. Bonjour,
    L’idée (un peu dingue selon ma famille) d’aller me perdre seule au Kirghizistan m’a pris tout d’un coup, et je me demandais s’il était possible d’aller seule sur place voir les CBT (ou autre) et de rejoindre des groupes (1 personne ça compte comme un groupe aussi 😉 ) pour faire des treks avec guide ou est-ce qu’il faut avoir au préalable avec soi des compagnons de voyage? (Je ne me sens pas encore le courage d’aller trekker seule avec ma tente et mon réchaud!)
    Et merci pour le blog et les photos, très inspirants !!

    J'aime

    1. Salut Marie 😉 Déjà pour te rassurer ma famille avait un peu le m^me sentiment que la tienne quand je leur ai annoncé mon départ là bas ! Mais pour les rassurer je peux te dire que c’est de loin le pays où je me suis sentie le plus en sécurité 😉 Il est bien sur possible sur place d’aller dans les cbt et te greffer à un groupe pour une randonnée j’en ai vu plein qui l’ont fait pour 1) ne pas être seul et 2) réduire leurs dépenses liées au treks. Donc pas d’inquiétude ils te trouveront des compagnons de route ! Merci beaucoup à toi pour ce gentil retour sur mon blog ça fait toujours plaisir ❤ Et hésites pas si tu as d’autres questions !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s