Préparer un voyage en Iran : Conseils et Infos pratiques

L’Iran j’en rêvais depuis un moment … J’ai donc repris mon sac à dos en Octobre dernier pour passer 12 merveilleux petits jours dans ce pays. Mon itinéraire m’a conduit de Shiraz, jusqu’à Ispahan, en passant par Yazd et Kashan … Un régal ❤

Mais avant de vous en mettre plein la vue avec un futur article sur ce parcours, voici un topo avec quelques infos pratiques.

Tout ce qu’il faut savoir pour vous aider à organiser votre futur voyage en Iran . Car même si au départ vous n’aviez pas l’idée d’y aller je peux vous assurer que bientôt vous allez en rêver ❤ (Teaser de ouf pour mon prochain article).

Lac Maharloo Shiraz
Lac de Maharloo

1) L’hospitalité iranienne n’est pas un mythe …


Attirée par les pays pas encore trop touristiques, j’ai longtemps été intriguée par l’Iran … Pour ses paysages improbables, pour la finesse et la beauté de l’architecture persane … Et j’entendais surtout à chaque fois des éloges sur l’accueil si chaleureux des iraniens.

Et je suis revenue bouleversée … Car même si j’en ai pris plein les mirettes, ce que je retiens avant tout c’est effectivement la gentillesse des Iraniens … Alors oui, ce n’est pas un mythe, ici le mot hospitalité prend vraiment tout son sens.

« Welcome to Iran » vous l’entendrez partout et tout le temps. Par les personnes chez qui vous serez accueillies, mais aussi par de nombreux anonymes dans la rue qui viendront vous souhaitez bienvenue, plus ou moins timidement et toujours avec grande délicatesse.

Se déplacer n’est pas toujours aisé, tout est écrit en Farsi, mais il y aura toujours quelqu’un qui viendra vous aider spontanément et sans arrière pensée aucune.  Car ici les relations ne sont pas biaisées par des enjeux monétaires, ceci s’est confirmé tout au long de ce voyage et ça fait grandement du bien. Les Iraniens sont encore très surpris de voir des touristes et sont surtout très avides d’échanger !

En ville, je me suis souvent faite aider par les locaux, qui partaient uniquement lorsqu’ils s’étaient assurés que j’étais dans le bon bus par exemple !

mosquée Yazd
Ispahan

2) Arrêtons les préjugés !


Avant mon départ j’ai eu le droit à de drôles de réactions concernant ce voyage. Réactions dues je pense à une méconnaissance de ce pays et dues aussi à certains préjugés il faut le dire.

Alors oui, ici c’est un pays islamique, oui ici les femmes portent le voile, oui ici il y a des aberrations … Mais est-ce les lois d’un pays qui définissent un peuple ? J’en suis pas sûre … S’en tenir à ce genre de raccourci serait grandement dommage car de beaux moments d’échanges vont attendent en Iran.

Et je vous le dis haut et fort voyager en Iran n’est pas dangereux !! Je pense même pouvoir dire que de tous les pays que j’ai fait c’est ici que je me suis sentie le plus en sécurité. Et même si pour ce voyage je suis partie avec mon homme, j’ai croisé en chemin bon nombre de baroudeuses solo qui ont toutes fait ce même constat.

Ispahan
Ispahan

3) Un billet d’avion à un prix très abordable


Pour se rendre en Iran comptez environ 200 euros pour un vol Paris/Téhéran. Vous pouvez même trouver des billets à 150 euros en réservant un peu à l’avance ! Vous vous attendiez à ce prix là ??

Pour ma part, j’ai acheté mon billet fin août 2017 pour m’y rendre deux mois plus tard et j’ai payé mon billet 180 euros. Voilà.

paysage iran abyaneh
Paysage vers Abyaneh

4) Comment obtenir son visa pour l’Iran


Le plus simple consiste à faire son visa à l’arrivée à l’aéroport de Téhéran. Il coûte 75 euros pour une validité d’un mois.

Depuis Septembre 2017, vous pouvez faire un pré-enregistrement de votre demande sur ce site du gouvernement : E-Visa. Vous aurez des documents à télécharger que vous présenterez au comptoir des visas à l’aéroport en plus des documents qui suivent. Je vous conseille fortement de le faire, c’est du temps de gagné au comptoir car parfois ça peut vraiment être long. Pour plus d’infos : Actualité Visa Iran.

Il faudra présenter au comptoir les documents suivants  :

1 . Deux photos d’identité (en étant voilée pour les femmes)

2. Une réservation d’hôtel pour votre première nuit en Iran. Si vous souhaitez faire du Couchsurfing vous pouvez réserver une nuit quelque part sur Booking juste pour avoir une réservation papier puis l’annuler ensuite. Mais il faut savoir que le personnel du guichet des visas appellent parfois l’hôtel pour vérifier votre réservation. Prudence donc.

3. Une attestation d’assurance voyage écrite en anglais. Pas la peine d’en acheter une, avec votre carte bancaire vous avez une assurance de fait (si votre voyage est inférieur à trois mois). Il faudra simplement faire le nécessaire pour avoir une attestation papier via internet.

Yazd tous du vent
Yazd et ses fameuses Tours du Vent

5) L’argent en Iran


ATTENTION : Votre carte bleue ne fonctionnera pas en Iran ! Il faudra donc avoir tout son budget en liquide sur soi. Le taux de change le plus intéressant se trouve à l’aéroport de Téhéran donc n’hésitez pas à en changer une grande partie ici !

Sinon comment vous dire en restant simple … La monnaie iranienne c’est le méga gros bordel ! Enfin je m’entends … Mais déjà 1 euro revient à 42.500 rials … Donc déjà vous allez vite vous retrouver avec une grande quantité de billets en poche.

Et pour simplifier les choses en Iran la monnaie est le Rial mais ici on vous annoncera les prix en Tomal. Et 10 Rials vaut 1 Tomal. Bref c’est comme les francs et les anciens francs mais c’est légèrement la confusion au départ…

Mosquée Agha Bozorg Kashan
La mosquée Agha Bozorg de Kashan

6) Quel budget prévoir ?


La partie hébergement reste la plus onéreuse. Il faut compter en moyenne 30 euros par personne pour une chambre double. Oui c’est pas donné. Mais les offres ne sont pas non plus très nombreuses pour l’instant.

La nourriture n’est pas chère, il faut comptez environ entre 3 à 5 euros pour un repas et c’est à chaque fois bien garni. Vous trouverez beaucoup de « Kabab » qui sont des brochettes d’agneau, de bœuf ou de poulet toujours accompagnées de riz et de sumac. Pas mal de ragoût aussi. Et bien sûr de nombreuses pâtisseries comme le « Gaz », ce nougat aromatisé à l’eau de rose et à la pistache, emblématique à Ispahan. Et vous allez boire du thé forcément ! Beaucoup de thé d’ailleurs parfumés aussi à l’eau de rose car les iraniens adore ça et en mette partout !

Se déplacer ne coûte pas grand chose lorsque l’on prend les bus locaux pour aller d’une ville à une autre par exemple. Par exemple le trajet entre Shiraz et Yazd coûte 6 euros pour 5 heures de bus.

Prévoyez aussi bien sur un petit budget pour les souvenirs il y a de quoi craquer !

Petit déjeuner Iranien
Les ptits déj’ sont pas mal non plus !
Bazar Ispahan
Tapis persans

7) Trouver un hébergement en Iran


Pour ma part j’ai quasiment toujours dormi en Guest House chez l’habitant mais je n’avais rien réservé avant mon départ, hormis ma première nuit à Shiraz. Le couple chez qui j’étais logé m’a ensuite conseillé une adresse pour Yazd, puis à Yazd on m’a conseillé une adresse pour Ispahan et ainsi de suite … Easy.

Sur Couchsurfing vous pourrez trouver facilement un lit chez l’habitant, c’est une pratique très répandue bien qu’elle soit interdite. Il faut simplement rester discret. Idem pour les logements Guest House chez l’habitant, la majorité des locaux qui proposent une chambre n’ont pas les autorisations pour le faire donc la discrétion est de mise.

Vu que je suis sympa je vous filerai dans mon prochain article toutes les adresses que j’ai testées et approuvées  ❤

Si vous avez Facebook il existe aussi deux groupes où vous trouverez aussi de nombreuses adresses : See You In Iran et Voyager en Iran – Conseils de Voyageurs.

Yazd
Yazd

8) Comment se déplacer dans le pays ?


Il est très facile de se déplacer de villes en villes, en empruntant les bus locaux. Les routes sont goudronnées, en bon état et les trajets se font sans encombre dans des bus plutôt confortables.

En centre ville, le prix des transports en commun équivaut à quelques centimes d’euros.

D’ailleurs autant vous le dire tout de suite : la conduite en Iran c’est du grand délire ! Et franchement traverser les rues peut s’avérer être très compliqué… Parce qu’ici le piéton n’est pas du tout prioritaire. Donc faut traverser vite car personne ne ralenti même sur vous êtes sur la route ! Dans les ronds points … bah c’est priorité à celui qui s’engage … Bref un merdier pas possible …

Bon Plan pour se déplacer en centre ville : Le Uber à l’irannienne 

Il n’est pas toujours très simple de se déplacer en transport en commun surtout dans les grandes villes. Il existe une application similaire à Uber qui s’appelle Snapp. C’est beaucoup moins cher qu’un taxi traditionnel. Tous les Iraniens l’utilisent et pourront vous montrer sur place comment l’utiliser.

Yazd centre ville


9) Internet en Iran


Il faut savoir qu’en Iran certains sites comme Facebook ou Couchsurfing sont interdits. Bon nombre d’iraniens et d’étrangers contournent cette règle en téléchargeant un VPN sur leur smartphoune.

Même si il y a la Wifi dans de nombreux endroits c’est pas le haut débit non plus. Donc attendez-vous à vous déconnecter un peu, ça vous fera pas de mal non plus !

DSC_0499
Désert de Dash-E-Lut

10) Voyager en Iran quand on est une femme


Il existe des codes vestimentaires à respecter. Même si les autorités sont plus indulgentes envers les touristes, toute personne se trouvant en terre iranienne doit respecter la loi islamique en vigueur dans les lieux publics.

Pour les couples les effusions en publics doivent rester discrets.

Les femmes doivent porter le Hijab (foulard), se couvrir les bras (les manches 3/4 sont autorisées) et devront aussi se couvrir les jambes et les fesses avec des vêtements amples.

Une fois sur place vous verrez vite que bon nombre d’iraniennes respectent les codes mais avec classe et féminité ! Donc la tunique est longue mais très cintrée, le foulard est porté vraiment bas et souvent on voit  leurs cheveux … Les vêtements sont colorées… Bref la féminité reste au rendez-vous.

Iranienne Ispahan
Ghazal, une belle rencontre à Ispahan

Voilà j’espère vous avoir aidé ! Maintenant le meilleur est à venir. Je vous dévoile tout bientôt dans un prochain article mon itinéraire et mes coups de cœurs.

Yazd, ville au portes du désert qui a des allures de Star Wars…

Des paysages lunaires comme le lac rose de Maharloo ou le désert de Dash E Lut …

Kashan et ses très belles maisons traditionnelles persanes …

Ispahan la douce et Abyanah, un ancien village perché dans les montagnes iraniennes …

Bref, Stay Tuned !


Abyaneh Iran

13 commentaires sur « Préparer un voyage en Iran : Conseils et Infos pratiques »

  1. J’aime beaucoup tes articles, celui-ci est dans la même lignée que l’Algarve, tu es capable de descriptions interessantes et captivantes.
    Ma question: lorsque tu parles de nourriture, tu nous dis que c’est abordable mais qu’as-tu mangé ?
    Merci d’avance

    J'aime

    1. MOUAHAHAHAHAHA !! Question pertinente qui mérite que j’ajoute une p’tite précision dans cet article !! Mais je peux déjà te dire que j’ai mangé beaucoup de riz et de Kabab. C’est un peu ce qu’on retrouve souvent et partout c’est des brochettes grillées d’agneau, de bœuf ou de poulet. Beaucoup de sumac aussi, des ragoûts et pas mal de fruits secs ! Voilà ! Merci en tout cas pour ce gentil retour 🙂

      J'aime

  2. C’est génial ! Je reviens d’Iran ou j’ai voyagé seule 3 semaines. Je retrouve plein plein de choses dans tout ce que tu dis, c’est super d’avoir publié tout ça. Par contre, moi, je ne me suis pas toujours sentie en sécurité étant une femme seule, on m’a parfois invité par intérêt, sexe ou argent. Mais c’est vrai que je n’avais pas de tunique j’étais tout le temps en jean. Jai ensuite rencontré un espagnol à Kashan (C’est merveilleux) et on a voyagé ensemble, mon voyage était alors totalement différent…

    J'aime

    1. Rhooooo 3 semaines !! Tu as du avoir le temps de te régaler alors ! Parce que 12 jours c’était bien trop court … Merci pour ton retour surtout sur tes impressions de voyageuse solo. Car avant de voyager avec mon homme je suis toujours partie seule en voyage et ce que tu dis on le retrouve un peu partout dans le monde dans tous les cas … Bon les filles solo que j’avais rencontré comme je l’ai dit n’avait pas cette impression d’insécurité … Mais elles portaient toute une tunique 😉 Si t’as eu des coups de coeur hésites pas à les partager j’y retourne l’an prochain plus vers le nord cette fois 😉 Et oui Kashan est une ville merveilleuse ❤ ❤

      J'aime

  3. Je reves de voyager la bas franchement les préjugés viennent tjs de personnes ignorantes qui croient avoir la science infuse. Je vais lire attentivement ton post car je l ai survolé. Merci

    J'aime

  4. Encore un beau voyage, plein de belles couleurs, bon courage pour l’entre deux… Et pour ton projet que tu reussiras j’en suis sur. L’agung te dit bonjour, hihihi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s