Je suis une droguée … et ma came s’appelle Voyage

L’intitulé de mon article peut paraître exagéré mais c’est pourtant tellement vrai … Voyager est une drogue et ses effets sont immédiats et quasi irrémédiables.


Une maladie reconnue 

C’est lors de ton premier voyage que tu te rendras vite compte que ce sera le premier de tout plein d’autres. Si on parle de « virus du voyage » c’est pas pour rien : c’est une cochonnerie qui t’attrape et qui ne te lâche plus .

Voyager deviendra vite une obsession (quasi délirante) et en plus de te rendre accro, ça te rendra complètement timbré.

1730-carte-du-monde-Vintage-toile-sans-cadre-carte-pour-la-maison-Bar-bureau-décoration-Peintures.jpg_640x640

Parce que tu baveras devant une carte du monde. Tu collectionneras les guides de voyages. Ta bibliothèque sera remplie de romans d’aventures ou de récits de voyageurs. Tu passeras du temps sur internet à explorer divers articles de tes congénères blogueurs (Et tu les maudiras ces cons qui passent leur vie à voyager bordel !). Algofly deviendra ton site web préféré. T’iras bouffer dans des restos exotiques pour te rappeler des saveurs oubliées. Tu penseras même à tout plaquer pour vivre de voyages. T’auras des envies de tour du monde. Tu deviendras hystérique quand tu achèteras un billet d’avion. Et tu compteras les jours qui te séparent de la délivrance. Le jour où enfin ton sac-à-dos redeviendra ton meilleur ami et où tu retrouveras la tourista, cette bonne vieille copine qui te manquait tant.

Bref, une fois ce virus attrapé tu penses Voyage, tu vis Voyage, tu mange Voyage, tu chies Voyage…

217683_10151080950744246_1621313784_n

L’addiction est telle qu’une fois revenu tu penseras déjà à repartir. Et même quand tu seras en voyage, tu penseras déjà à ta prochaine destination. Bref tel un serpent qui se mord la queue, ça deviendra vite une histoire sans fin.

Même si ça reste une came inoffensive, il existe certains effets secondaires indésirables:

1) Tu risques entre autre de soûler ton entourage à force de ne parler que de ça … (Spéciale dédicace à mes proches).

2) Et au retour d’un voyage, tu feras face à une multitudes de ressentis beaucoup moins fun : Spleen, déprime, nostalgie … Mais rassures-toi, ces effets négatifs ne perdurent pas et faire de nouveaux projets de voyages te redonneront vite le sourire 🙂

Une fois que tu deviendras ce fameux camé, tu passeras alors pour une personne atypique, baba cool, délurée, rêveuse, parfois pour une personne qui fuit la réalité …Bref, la populace lambda te nommera de toute sorte de manière . Et que répondre à tous ces gens?


Viens tester ma came, c’est d’la bonne

Et oui, ça reste une drogue qui te fera du bien, sur le moment même et à long terme aussi. Parce qu’en la prenant à petite ou à grosses doses, partir découvrir ce qui se passe en dehors de chez toi t’apportera simplement qu’une succession de petits bonheurs

Se sentir vivant

Parce que tu vas vivre les choses à 200%. Tes sentiments sont décuplés en voyage et tu feras face à une multitudes d’émotions positives : euphorie, ivresse, plénitude…

DSC01756

Sortir de sa zone de confort

Partir vers un endroit inconnu bouscule tes repères, chamboule tes habitudes, et tu apprends rapidement à t’adapter à un environnement inconnu. Tu fais alors de nouvelles expériences qui t’enrichiront et qui remettront parfois en question certaines certitudes que tu as dans la vie de tous les jours.

S’enrichir

Voyager te permettra d’aller à la rencontre de l’autre. Touristes ou locaux tu feras énormément de rencontres. En voyageant, tu (re)découvres le monde, tu fais face au choc des cultures, tu expérimentes d’autres modes de vie …Tu apprends de toi, des autres, de la vie…

Bref tu reviens un peu moins con et un peu plus ouvert d’esprit 😉

Redécouvrir le mot Aventure

Parce qu’en voyage, ce mot prends sens dès que tu pars de chez toi pour aller vers l’aéroport : la grande aventure commence ! Et quand tu arrives sur place, que tu prends part à la vie locale, que tu découvres ce que t’offre un pays, en ville ou hors des sentiers battus, tout n’est qu’une succession de péripéties que feront de ton voyage un vraie aventure ! Et tu mettras aussi vraiment du sens sur le mot Dépaysement.

Toilettes ladakies !
Oui Oui chier dans ce trou peut être une vraie Aventure
120_2933
C’est aussi tester de nouveaux moyens de transport

Repousser ses limites

Tu expérimenteras tout à fond. Tu te sentiras pousser des ailes et tu auras plus facilement tendance à repousser tes limites, physiques ou mentales. Et même si parfois t’en chieras, tu en ressortiras grandit et tu en demanderas plus toujours plus !

S’en prendre plein la gueule face à des paysages de dingues

Parce que Dame nature a tellement a nous offrir… Rien que chez nous y’a de quoi de faire alors en voyageant…

10357231_10204184741838194_156947629974608157_n
Ayuthaya, Thailande
11262149_10207360899600153_1440807262787810816_o
Ile de Java, Indonésie
100_2229
Lac Pangong, Inde
301198_2412012459140_4234124_n
Pic Ruivo, Madère
P1020439
Algarve, Portugal
IMG_3128
Canyon de Skazka, Kirghizstan

Bref, toutes ces p’tites choses que le voyage apporte te rendront vite accro et tu n’auras qu’une envie REPARTIR et en découvrir plein d’autres !

Tu deviendras donc vite drogué mais finalement on s’en fout … Parce que ça reste une came à consommer sans modération !

La communauté des voyageurs est unanime : le voyage est une vraie MALADIE. Et pour y remédier c’est simple, il faut soigner le mal par le mal.

Alors, qu’est-ce qu’attend la Sécu pour rembourser les billets d’avions ???


N’hésite pas à partager ton expérience de camé ça m’intéresse !


 

51 commentaires sur « Je suis une droguée … et ma came s’appelle Voyage »

      1. Moi aussi, j’aime voyager. Pour le moment, je me contente de voyager en France, en Belgique et au Luxembourg.

        J'aime

  1. J’ai attrapé le virus en 2007, ça a empirait d’année en année… aujourd’hui, je suis en phase terminale je crois… faut que je bouge, faut que je bouge, faut que je bouge !!!

    Je me retrouve dans ton article excepté sur la tourista, j’ai toujours eu l’estomac solide (bon, je dis pas, il a pu arriver que 2-3 fois, il me fasse défaut, mais ça ne m’a jamais gêné) et je ne collectionne plus les guides de voyage… peut-être suis-je passé d’apprenti-voyageur à pro du voyage ( et pas voyageur professionnel)… mais c’est peut-être prétentieux de dire ça… on dira juste que je suis un grand malade ! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Salut à toi de Bec et de plumes ! Alors petit oiseau sache que moi aussi j’ai l’estomac bien solide, à vrai dire j’ai parlé de la tourista mais juste pour le fun car j’ai croisé énormément de voyageurs qui l’ont chopé 😉 Pour l’instant je touche du bois mais qui sait peut être aurais-je la chance de la rencontrer un jour ! En phase terminale … dis donc ça doit pas être drôle …. 😉 alors soigne toi bien et continue de bouger grand fou 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Rhooooo Veinard la Norvège !!! J’ai un ami qui y part tous les ans en mode Rando à ski avec sa pulka (et sa femme) et ça me fait bien rêver comme destination ! Hâte d’en lire un retour 😉 Bon voyage au ptit oiseau et qu’il parte bien couvert alors 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Bon, cette fois, c’est décidé, je me désabonne de ton blog !
    J’en ai marre de lire tes exploits alors que je reste dans mon fauteuil… et en plus, tes photos me rappellent tellement de souvenirs des voyages que j’ai pu faire et de ceux que j’aurais voulu faire.
    C’est sûr, il suffirait de programmer un nouveau voyage, mais pour cette année, c’est mal parti. Alors il faut que je prévois dès maintenant pour l’année prochaine. Avec l’âge, on demande plus de confort. De toute façon, je ne peux plus partir sac au dos, mon dos ne le voudrait pas. Bon, et puis si je veux partir, peut-être trouverai-je des informations dans tes articles, alors ce serait bête de ne plus les lire. Alors, rien que pour t’ennuyer, je vais continuer à lire tes articles ! Na ! (un na de petite fille…)
    🙂 🙂 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Héhéhé alors oui continue de m’embêter en lisant mes articles si je peux te faire voyager depuis ton fauteuil 😉 Et si ce n’est pas pour cette année c’est pas grave, continuer à avoir des projets de voyages, sac au dos ou pas on s’en fiche l’essentiel c’est de pouvoir s’en offrir de temps en temps 🙂 Merci pour ce gentil commentaire Sylvie tu m’as fait sourire depuis mon fauteuil 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai vécu toute mon enfance et mon adolescence en Afrique et en Asie. Je me suis posée à Bordeaux mais ma vie à l’étranger m’a fait devenir voyageuse, et même si parfois je ne vais pas très loin par manque de finances (Désert Marocain, Mallorque, Rome…) je ne peux concevoir ma vie sans visiter ma planète Terre.

    Continue car comme dit un proverbe Berbère que j’affectionne tout particulièrement « Qui voyage ajoute à sa vie »

    J'aime

    1. OooOOOOooooh Merci pour le partage de ce proverbe berbère il l’adore et je le trouve bien juste 😉 Une enfance et Adolescence en Afrique et en Asie … Whoooouah !!! Tu m’étonnes que tu ai chopé le virus après ça 🙂 Loin ou pas on s’en fout, y’a déjà plein de choses à voir tout près de chez nous !

      Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup ta manière de parler… Très passionnée 😀
    Pour le coup, je suis d’accord avec tout : l’envie de repartir avant même de rentrer, la collection des guides de voyage (je suis accro aux Lonely Planet), la lecture des articles de voyages (et la haine de ceux qui paraissent toujours ailleurs), etc.
    Au fond, « qui se ressemble s’assemble », il parait. Donc ça doit être la raison pour laquelle on se comprend : On a d’la bonne ! 😀

    Je te souhaite donc de ne jamais t’arrêter et de profiter un maximum de tes futurs voyages !

    Aimé par 1 personne

  5. Mordu en 2011, les symptômes n’ont fait que s’intensifier depuis, pour le meilleur et… (non seulement pour le meilleur en fin de compte). C’est drôle de voir à quel point cette jolie maladie se répend aujourd’hui parmi la jeune génération, nous poussant à chercher toujours plus d’ouverture sur le monde 🙂
    J’avais écris un article dans la même veine il y a quelques semaines, je ne peux qu’être d’accord avec le message que tu délivre avec toute cette passion… Il n’y a pas à hésiter !
    Bonne route !
    Aventureusement,
    Jesse

    Aimé par 1 personne

  6. Ok, tu as tellement décris ma vie! Mais en plus de voyager, mon anglais n’est pas très très bon! Et là, je peux vous assurer que c’est l’aventure. Merci pour cette article que je lis sur le bord du Mékong à Phnom Penh.
    Au plaisir de te lire

    J'aime

    1. Je te comprends perso j’ai un anglais à chier , heureusement le sourire est universel et il pallie bien à mes lacunes linguistiques 🙂 Profites bien du Cambodge et je te remercie de ton commentaire que je lis depuis mon pc en Auvergne, c’est moins Funky que le Mékong mais c’est pas mal aussi 😉

      J'aime

  7. Hello. Mon premier voyage, je l’ai fait dans le ventre de ma maman pour naitre quelques mois plus tard a Tahiti. Alors, moi le voyage, il est écrit sur mon passeport. Je l’ai dans le sens. Heureusement, que j’ai trouvé un cher et tendre qui a passé son enfance a suivre avec bonheur ses parents de chantier en chantier a travers le monde. Nous partageons le meme besoin de bougeote. Aujourd’hui nous vivons au Québec et nous salivons a l’idée de notre roadmap de 5 semaines cet été dans l’Ouest Américain. Et oui, je reve deja au suivant Costa Rica, Nouvelle-Zélande, ou Nouvelle Caldonie et encore plus au tour du monde que j’ai en tete depuis maintenant 3 ans et qui se concretisera un jour j’espere. Vive la prochaine tourista. Je fais aussi partie des gens qui arrivée a bientot 50 ans, aurait envie de tout vendre et de partir a l’aventure sans dates de retour. Alors, un gros merci de nous allimenter dans nos reves avec tes superbes articles et de nous rappeler sans cess qu’il ne faut pas attendre pour passer a l’acte. Ton humour est génial. Bravo! Cécile ou Maéva comme m’appelait mon grand-pere!

    J'aime

    1. Salut Cécile/Maéva 🙂 Merci pour le partage de ton expérience ! Tes parents t’ont offert la meilleure école de la vie, tu as trouvé un homme qui partage cette même passion bref je ne doute pas que tu sois une réelle droguée aussi ! Tout vendre et partir à l’aventure est un magnifique projet alors Let’s Go Do It ! Moi j’ai pas grand chose à vendre mais cette idée revient comme un leitmotiv tous les jours 🙂 Merci aussi pour ton gentil retour sur mes articles, je partage cette passion avec passion si je puis dire et si en bonus mon humour plait c’est tout bénéf’ 😉 Profites bien de ton séjour cet été et longue vie au besoin de bougeotte !

      J'aime

  8. Hello ma Belle, je te comprend complètement, perso le voyage c’est dans les racines… Née en Irlande et à 9 mois mon 1er vol en avion. Découverte de la France et l’Angleterre, plus tard l’Algérie pour quelques années, et la France ma terre d’adoption et retour en Irlande pour mes 10 ans.
    Une déracinée qui aime sa planète avec une soif de découverte à combler comme un puits sans fond…
    A bientôt la voyageuse, bisous.

    Aimé par 1 personne

  9. Tous ce que tu dit est vraie, j’ai commencé à voyager en 2009 au Québec 1 semaine de Canoë, puis une semaine de visite. L’année suivante le Pérou et le Machu Piccu.
    En 2011 un tsunami m’empêche d’aller voir l’empire du soleil levant, mais ce n’est que parti remise. Avec les amis que j’ai rencontré au Pérou, alors on part au Vietnam et au Cambodge. Sur le vol retour un petit point dans l’océan indien m’intéresse, pour 2012 c’est l’île de la Réunion. En 2013 tous s’accelère le Mexique au Printemps et un Road trype en 4*4 au Maroc. Pour l’année 2014 direction l’Afrique du sud sur les terres de Madiba. 2015 le voyage d’une vie, pour mes 40 ans, c’est l’Australie et ses grand espaces. Alors tu vas me dire tu vas où en 2016 ? Ce sera Cuba, avant que l’oncle Sam n’y foute le bordel, mais comme c’est en fin d’année, j’ai décidé d’aller passer une semaine en Corse.
    Alors oui et re oui je suis un putain d’accro à cette drogue et je regrette de ne pas y avoir goûté avant car je pense que la liste serait plus grande.
    Quel pied de découvrir des cultures dès modes de vie bien différente de notre monde occidentale mais surtout d’aller à la découverte de paysages et de civilisation.
    Je te dis juste un mot « merci » je ne suis pas seul à avoir cette maladie.

    J'aime

    1. Whaooouu dis donc t’es pas mal dans ton genre … Effectivement un vrai camé aussi et non tu n’es pas seul rassure-toi 🙂 Parfois moi aussi je regrette un peu de n’y avoir pas pris goût plus tôt… Mais bon on s’en fiche l’essentiel c’est d’y avoir pris gout et c’est tout 😉 Cuba et la Corse : de très beaux projets ! Régale-toi et continue de te régaler 😉

      J'aime

  10. C’est tellement ça!! Moi j’ai mis un nom sur cette maladie!! « La Voyagite » et souvent je fais des crise de « Voyagite aigue » genre quand je prends un billet d’avion sans rien prévoir!! 😉 enfin … entre droguée on se comprends lol 😉

    J'aime

  11. J’aime beaucoup cette communauté de drogués ! Tellement enrichissante, et c’est toujours sympa de vivre par procuration avec ce genre de jolies photos en attendant le prochain départ pour de nouvelles aventures 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s