De Maumere jusqu’au volcan du Kelimutu

Voici donc le premier volet de mon itinéraire de trois semaines sur l’île de Flores.

Rencontres à gogo, de beaux paysages, un peu de farniente et pas mal de fous rires.

Une belle aventure sur cette île que je vous conseille de découvrir !

carte-de-flores-page

Maumere

Franchement, cette ville ne présente pas trop d’intérêt, elle est même bien pourrie ! Mais ce n’est que mon humble avis…

J’y suis passée quelques jours après mon arrivée pour me rendre à l’Immigration Office  renouveler mon visa et manger un bout « en ville » …

Alors déjà j’ai galéré pour trouver un resto. Les quatre adresses indiquées dans mon guide étaient fermées!

Et celui que j’ai trouvé, hormis la vue sympathique, n’est pas à conseiller parce que le personnel n’était pas des plus charmant!

100_4739
Vue sympathique depuis le resto de merde

J’ai du aussi gueuler sur pas mal de chauffeurs qui essayait de m’entuber sur les prix des trajets (faut dire qu’à Maumere y’a pas vraiment de touristes).

Bref, je ne recommande pas !!

La Baie de Wodong

J’ai donc pris à mon arrivée sur Flores un bémo depuis l’aéroport pour me rendre 26 kms plus loin, dans la baie de Wodong.

Un vrai petit coin de paradis !

Tout au long de cette plage se trouve 5 ou 6 cottages avec des bungalows en bambous juste en bord de mer. On sort de sa chambre et on a les pieds dans l’eau !

100_4680
Mon bungalow à Lena House

100_4678

100_4703

Ils sont à 5 ou 10 minutes à pied les uns des autres et on se croit au bout du bout du monde car la tranquillité y règne!

J’ai logé à Lena House et à Sunset Cottages et j’ai adoré!

Personnel charmant et sympathique pour le coup! Et ils peuvent vous amener d’un cottage à l’autre avec le transport du coin.

100_4673

100_4705
Oui, je sais j’ai des beaux pieds

Ils seront aussi de bons conseils et pourront vous organiser des excursions à la journées, accompagné par les villageois ou par leurs enfants.

En effet, plusieurs sites sont intéressants à voir aux alentours notamment le volcan Egon, une belle cascade et de jolies rizières.

100_4719

Bon j’avoue, arrivée sur la baie j’ai été prise d’une flemmardise aigue et je n’ai été qu’à la cascade et vers les rizières.

Le reste du temps a été Farniente et Baignade !!

Moni et le volcan Kelimutu

Après 5 jours passés à Wodong, je suis partie en direction du village de Moni en bus local.

On commence alors à comprendre pourquoi les locaux appelle les routes de l’île « Spaghetti Road » ! Routes sinueuses et en lacets, plus de trois heures de trajet pour faire 50 kms!

Gros COUP DE COEUR pour ce petit village de montagne Moni, qui ne se résume qu’à quelques habitations en bord de route.

100_4837

Et il y a une grande majorité de rastas !! Et des beaux gosses Mesdemoiselles!

Enfin, à part baver sur les physiques avantageux des locaux, ce village reste avant tout  le point de départ pour l’attraction Number One de l’île à savoir le volcan Kelimutu et ses trois lacs aux trois couleurs différentes.

100_4743

100_4748

100_4780

Pour Info :

Les habitants de l’île sont chrétiens pour la plupart. D’ailleurs les tombes des défunts sont devant les maisons ce qui est un peu surprenant. « C’est pour penser à eux tous les jours » dixit les locaux.

Il existe aussi une minorité de musulmans surtout dans les villages de pêcheurs et d’autres ont gardé des croyances animistes.

Le volcan Kelimutu est une entité à part entière qu’ils vénèrent. Selon leur croyance ancestrale, les âmes des morts rejoignent un de trois lacs, au regard de leur âge et de leur vie passée.

100_4790

Il y a donc le lac pour les âmes des plus jeunes, celui pour les anciens et le dernier, le plus sombre, pour les âmes malfaisantes.

Ce qui est magique c’est que la couleur des lacs changent selon les années en fonction de la composition chimique des eaux sans que nul ne sache en prédire les variations !

Bref, un endroit hors du commun et surréel, absolument incontournable !

J’ai choisi d’aller au volcan en scooter, en louant les services d’un local et j’ai faire le chemin inverse à pied.

Il y a un sentier qui permet de passer dans les bois et dans des villages isolés. Ce sentier finit par une cascade, 5 minutes avant l’arrivée à Moni et il y a à côté une ptite source d’eau chaude.

100_4821

100_4825

100_4832

Pourquoi Moni reste mon gros COUP DE COEUR

Parce qu’hormis la découverte du volcan j’ai surtout passée cinq jours inoubliable auprès d’une famille.

Fous rires, beaucoup d’attachement, et pas mal de cuites à l’alcool local avec eux il faut le dire (je vous épargne les photos) !

J’étais hébergé dans une guest et de prime abord le big boss était distant et même très sarcastique.

IMG_0027

Et puis petit à petit un lien s’est crée, grâce à la musique et une clé Usb qu’il a finalement gardé.

Début d’une belle rencontre.

Sa soeur, Noor, tiens un resto juste à côté de la guest et j’ai aussi vécu avec elle des moments assez folklo.

Faut dire qu’elle est bourrue mais tellement attendrissante. Sans cesse en train de mâchouiller du Sirih Pinang (en gros c’est la coca locale) et à vouloir me faire manger.

Bref, le big boss a fini par se détendre et m’a présenté sa femmes , ses 3 enfants, ses frères, son père…

J’ai passé six jours au milieu de leur famille. A rire, boire et manger… Et à me prendre aussi de sacrées branlées aux échecs !

IMG_0052

Il m’a ouvert les portes de chez lui et j’ai découvert à l’intérieur, deux de ses filles qui ne sortent jamais et restent dans leurs poussettes, des jumelles de cinq ans, atteintes d’encéphalites.

Ils ont du quelques fois se rendre d’urgence à Bali car sur l’île il n’y a pas d’hôpital apte à prodiguer les soins nécessaires pour cette maladie.

Et les revenus qu’ils se font en louant des chambres passent essentiellement pour les soins des deux fillettes.

Je les ai quitté les larmes aux yeux parce qu’il m’ont accueillie comme un membre de la famille.

Vous le voyez pas mais j’ai des frissons rien qu’en écrivant ces quelques lignes et en me remémorant les moments passées auprès d’eux…

Enfin voilà, à chaque voyage y’a des visages qui se détachent plus que d’autres et pour le coup quand je pense à Flores c’est vers eux que mes pensées s’égarent…

Alors si vous allez y faire un tour, c’est la famille qui tient l’Hidaya guesthouse. Et passez leur le bonjour de la part de Linda 😉 .

5 commentaires sur « De Maumere jusqu’au volcan du Kelimutu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s